Index

Index
A l'affiche
VLF asso
Dossiers
Communes
Pointdevue
ContactAdhésion
Agenda

Argumentaire VLF

Compte-rendu visite terrain

Courrier à la Mairie

La forêt communale de Lège-Cap-Ferret, d’environ 300 ha, est gérée en totale « autonomie » par les municipalités successives de Lège depuis 1949. Jusqu’alors sans plan de gestion formel, la mairie s’est dotée récemment d’un programme de coupes et de travaux sur 4 ans (2016-2019) établi par le cabinet d’expertise forestière ARGEFO33 A noter que les deux signataires du « document d’appui technique à la gestion » de la forêt de Lège, représentants la SARL ARGEFO, ne sont, ni Expert forestier (liste officielle du CNEFAF pour 2016), ni n’ont l’attestation personnelle de « Gestionnaire forestier professionnel » (liste officielle de la DRAAF ALPC du 18/07/2016)., sous le contrôle et la validation d’un comité de pilotage « forêt » local.


VLF est intervenue pour contester le programme de coupe et de replantation qui peut conduire à de dangeureuses dérives..


Ci-dessous l'accès à quelques éléments du dossier.

  

La forêt non soumise de Lège Cap-Ferret

Les concessions de plages

VLF a répondu à l'enquête publique sur les concessions de 4 plages océanes et 3 plages intra-bassin.

Nous identifions divers problèmes entr'autres :

  • pas de transparence et mise en concurrence

  • des prescriptions incomplètes

  • une surveillance et des équipements insuffisants

  • un entretien non écologique des plages concédées

  • une durée excessive de la demande de concession



  

Un projet immobilier inquiétant

Agrandir

Association agréée

Vive la Forêt

Commune de

Lège

Cap-Ferret

travaux

Observations de VLF

Situé en limite de l'hôtel Côté Sable, un espace boisé de 2000 mètres carrés est convoité pour réaliser un hôtel de luxe  de 30 chambres.

Outre qu'il comporte des arbres plus que trentenaires qu'il faudrait protéger, le terrain serait en zone de submersion marine.

La Mairie entretient le mystère autour du projet d'hôtel 5 étoiles.

Nous sommes attentifs à l'évolution du dossier.


Aux dernières nouvelles le Préfet a indiqué son désaccord, mais le Maire maintient le permis. On attend de savoir si la préfecture va en demander l'annulation au tribunal administratif

Les observations de VLF à l'enquête publique

L'arrêté préfectoral

Le Projet de PLU de Lège Cap-Ferret


  

Le préfet de Gironde refuse la dérogation permettant l’urbanisation de plus de 40 hectares à Lège-Cap-Ferret. Sur les 43 hectares demandés, seul 1,3 est accordé pour le centre de secours.